L'Ordre des Gardiens Oubliés - Communauté rp installée sur SWTOR, Battle Meditation
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Trailer de la Saison 4 de l'OGO
Derniers sujets
» SAISON 5 LANCÉE => CHANGEMENT DE FORUM
Mémoire d'un dressage Emptypar Ilo Jeu 26 Avr - 23:41

» Avis sur l'arc d'Aldérande
Mémoire d'un dressage Emptypar Theam Mar 24 Avr - 18:06

» La prise de contrôle trinitienne. Conclusions [Aldérande]
Mémoire d'un dressage Emptypar Ilo Mar 24 Avr - 17:51

» Arc Scénaristique : Aldérande
Mémoire d'un dressage Emptypar Karrèz Sam 21 Avr - 13:50

» La saison 5 approche, késako que ceci. Que va-t-il se passer ?
Mémoire d'un dressage Emptypar Ilo Ven 20 Avr - 15:12

» Les groupes d'assaut de la marine sur Aldérande
Mémoire d'un dressage Emptypar Ilo Jeu 19 Avr - 16:09

» Weekend IRL de la communauté !
Mémoire d'un dressage Emptypar Ilo Mer 18 Avr - 13:12

» Une enchère chez Czerka
Mémoire d'un dressage Emptypar Karrèz Sam 14 Avr - 18:45

» Le réveil de Natu'ria
Mémoire d'un dressage Emptypar Karrèz Sam 14 Avr - 18:37

» 013/ Manuel du Gardien
Mémoire d'un dressage Emptypar Ilo Jeu 12 Avr - 20:47

» Trailer de la saison 5
Mémoire d'un dressage Emptypar Aren-kae Mar 10 Avr - 17:45

» Une salle close
Mémoire d'un dressage Emptypar Ilo Sam 7 Avr - 19:25

» Disponibilités II
Mémoire d'un dressage Emptypar Aren-kae Mar 3 Avr - 15:22

» Infiltration de la capitale Thul.
Mémoire d'un dressage Emptypar Ludwig Sam 31 Mar - 18:20


Partagez
 

 Mémoire d'un dressage

Aller en bas 
AuteurMessage
Theam

Theam

Messages : 31
Date d'inscription : 19/01/2017

Mémoire d'un dressage Empty
MessageSujet: Mémoire d'un dressage   Mémoire d'un dressage EmptyMer 2 Aoû - 11:02

-----Bibliothèque-Ilum_Mémoires d'apprentis-----

-----Ouverture du dossier en cours-----

-----Chargement en cours, veuillez patienter-----

-----...-----

-----Début de la séquence-----




Je suis l’apprentie Theam Fear, et j’écris ce texte afin de terminer ma formation et devenir une Gardienne à part entière. Ce texte, doit porter sur un aspect de l’étude de la Force qui nous caractérise, et nous différencie des autres apprentis. J’ai longuement hésité sur le sujet à choisir, mais avec l’aide de Maitre Hank, j’ai réussi à me fixer. Je le remercie pour ses conseils
Ce mémoire portera donc sur le dressage d’animal sauvage, de par mon expérience avec un jeune chat Manka, que nous appellerons Winston.


I) Le chat Manka


Tout d’abord, il me semblait utile de présenter l’espèce en question. Certains la connaisse, d’autres moins. Je vais donc donner les informations importantes. L’archiviste Bolt m’a donné accès a de nombreuses données qui m’ont été utiles.
Les chats Manka sont originaires d’Aldérande et de Tython. Ce sont des félins imposants qui se déplacent sur quatre pattes, ils sont couverts d’une fourrure brune épaisse, et vivent en groupe, principalement dans les montages et les grottes. Leurs techniques de chasse s’adaptent, selon s’ils sont en meute ou en solitaire. Avec une bonne organisation, un groupe de Manka peut facilement chasser des proies comme des uxibêtes ou des nerfs, beaucoup plus grandes qu’eux. Ils peuvent se montrer agressifs et dangereux, c’est pourquoi ils sont souvent chassés par mesure de sécurité. Cependant leur apprivoisement est possible.
Les chats Manka ont été introduit dans de nombreuses planètes, ce qui explique leur présence sur Voss.

Spoiler:
 
Image d'archives d'un Manka adulte

II) Le premier contact :


Tout a commencé lors d’une des premières missions des Gardiens sur Voss. Maitre Ilo voulait trouver une base d’opération viable et comptait explorer des grottes près des campements Gormaks.
Lors de l’exploration à l’ouest du campement, nous sommes entrés dans une grotte où une meute de chats Manka avait trouvé refuge. Ils nous ont attaqué, et quand le patriarche a été tué, la meute a fui immédiatement. Quand nous nous sommes avancés dans la grotte, je ressentais une présence forte à proximité, et c’est à ce moment que nous avons vu une portée de 4 jeunes de quelques semaines à peine, laissés à l’abandon. Maitre Ilo nous a dit d’en faire ce que nous voulions. J’en ai saisi un par le cou pour l’examiner, j’étais décidée à le tuer tout de suite, pour ne pas le laisser mourir de faim. Puis je me suis rendue compte que la présence que je sentais depuis mon entrée, venait de lui. Il ne semblait pas effrayé, mais calme, et m’observait avec curiosité. J’ai donc décidé de l’épargner et de l’emmener avec moi. Le mercenaire Tarrant a voulu prendre le reste de la portée.

Mémoire d'un dressage Screen11
Winston, devant la grotte où il a été découvert, durant les premiers jours de dressage



III) Le dressage :
Avant de commencer le dressage réellement, je voulais établir un lien plus étroit avec le Manka.
Je me suis rappelée de mon enseignement, sur la Force vivante avec Elthina. Avec un peu d’entrainement, j’arrivais facilement à sentir dans quel état se trouvait Winston. Je sentais de plus en plus clairement s’il avait faim, soif, s’il était en confiance ou apeuré au fil des séances de méditation. Même si un chat Manka reste une bête sauvage, il n’a pas été si difficile d’établir un lien de confiance qui allait servir pour la suite. A noter, que même si la Force a joué un rôle primordial, la nourriture reste un argument de poids face à un chat Manka.
J’ai pu commencer au bout de quelques jours à peine à lui apprendre quelques tours. J’associais un geste simple à une action, que j’étais souvent obligée de lui montrer, faire un tonneau, ou se mettre sur les pattes arrière par exemple. Avec la motivation de la nourriture, il retenait facilement, et refusait rarement d’obéir. Cependant, Winston a ses humeurs, et quand il se braque, je ne prenais pas la peine d’essayer.
Au fil des semaines, j’ai essayé de complexifier les ordres, à le faire exécuter plus vite. Pour cela, j’ai eu recours de nombreuses fois à la méditation mobile, afin de rester bien concentrée, lors d’entrainements qui pouvaient être très longs. Ma patience a été testée plus d’une fois, et j’ai tout de même eu à faire à plusieurs échecs, avant de parvenir à mes objectifs. A chaque ordre appris, je sentais notre lien se resserrer dans la Force, Winston montrait de moins en moins de réticence à obéir, et ne demandait plus toujours de récompense.
Quand il est devenu presque adulte, un autre problème majeur s’est posé. Le nourrir. Jusque-là, on m’autorisait à prendre un peu dans les réserves du camp, et je trouvais toujours quelques petits animaux qui suffisait largement. Mais ce n’était clairement plus le cas. Il a donc fallu lui apprendre à chasser. Encore une fois, tout était nouveau pour lui, même si ses instincts l’aidaient. En utilisant le lien entre lui et moi, la méditation et la détection de forme de vie, j’ai pu le guider dans les premières chasses, pour lui enseigner les bases. J’ai vu plus d’une proie nous filer sous le nez parce qu’un papillon avait surgit brutalement d’un buisson et que Winston le jugeait plus digne d’intérêt. Mais il a appris lui aussi à se canaliser et à se concentrer sur sa chasse (la faim aidant je pense). En une semaine à peine, il était quasiment autonome pour les petites et moyennes proies. J’ai ensuite poursuivi cet entrainement en lui enseignant la chasse à deux. Nous avons développé notre propre langage, pour pouvoir communiquer efficacement. C’était une expérience très bénéfique et enrichissante pour tous les deux.
Ces derniers temps, je tente de renforcer notre lien différemment. Et cette fois ci, le gros du travail est pour moi. Dans un exercice que j’ai inventé, je me cache dans le camp, camouflant mon odeur en déposant des affaires un peu partout pour brouiller les pistes. Les sens naturels de Winston étant rendus inutiles, je cherche à influencer sa direction en exploitant notre lien. Pour l’instant, les résultats sont encourageants.
Dans l’avenir, je compte essayer d’utiliser Winston comme monture. Je pense qu’il pourrait être un très bon atout à ce niveau-là, et me permettrait des déplacements rapides discrets. J’ai demandé à l’archiviste Bolt son aide, et l’équipement nécessaire pour commencer cet entrainement est arrivé avec la dernière navette d'Ilum. J'ai pu commencer quelques tests.


Mémoire d'un dressage Screen12
Winston avec son équipement


IV) Conclusion :


L’expérience du dressage a été très formatrice. J’étais septique au départ, tout était nouveau pour moi, mais je me suis laissée guider par la Force, et les résultats m’encouragent à continuer. Depuis le départ, mes enseignements, que j’ai reçu d’Elthina, d’Hank ou d’Ilo, et certaines choses que j’ai apprises chez les Jedi, ont été mise en application. Je suis extrêmement motivée par les progrès que je vois tous les jours, et j’ai le sentiment d’apprendre autant que j’enseigne. Je conseille à tous les apprentis que le souhaite de se lancer dans cette expérience s’ils en ont l’occasion.
Cette expérience m’a permis de mettre en application tout ce que je sais de la Force, mais elle m’a aussi poussée à m’impliquer. Elle a renforcé ma volonté de devenir une Gardienne et de mettre mes connaissances et mes capacités au service de l’Ordre et des autres Gardiens.




-----...-----

-----Fin de la séquence-----

-----Fermeture du dossier en cours, veuillez patienter-----

-----...-----

-----Fermeture effectuée-----
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mémoire d'un dressage
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tournoi de Mémoire 44 à Ravenel (Oise)
» [Blog] A la mémoire d'un membre...
» Mémoire sur les Mines - Ouvrage -
» Aide pour mémoire: la propagande et la désinformation
» Les pandas ont une mémoire d'éléphant !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ordre Des Gardiens Oubliés  :: Archives - Base de données :: La Grande Bibliothèque :: Codex - Mémoires des Apprentis-
Sauter vers: